L'histoire des CCI de France

Votre CCI - Découvrir notre histoire

4 siècles d'histoire au service de la création et du développement des entreprises.

L'année 1599 marque la création à Marseille de la première Chambre de Commerce en France, à l'initiative des commerçants du port de Marseille qui considèrent déjà à cette époque la nécessité de se regrouper pour défendre leurs intérêts collectifs.

Entre 1700 et 1724, une dizaine de chambres voient le jour : Dunkerque, Lyon, Rouen, Toulouse, Montpellier, Bordeaux, Lille, La Rochelle, Bayonne.

En 1761 à Amiens a lieu la création de la dernière Chambre de commerce sous l’Ancien Régime. Pour la première fois, des fabricants, c'est-à-dire des industriels, sont représentés à la Chambre.

En 1791, la loi Le Chapelier met un coup d’arrêt provisoire à l’aventure consulaire. Cette loi suppriment tous les corps intermédiaires de l’Ancien Régime. En 1802 cependant, à l’initiative de Jean-Antoine Chaptal, Napoléon Bonaparte, Premier Consul rétablit ou instaure 22 Chambres de commerce.

L’Ecole spéciale de commerce est créée en 1820 (suivie par HEC en 1881 et l'ESSEC en 1908).

En 1898 est publiée une loi conférant aux CCI le statut d’établissement public représentant les intérêts généraux du commerce et de l’industrie.

En 1938 a lieu la création des régions économiques qui deviendront les CRCI en 1964 (CCIR aujourd’hui) et en 1958 la création d’Eurochambres, à l’initiative des CCI de France et d’Allemagne. L'année 1964 sera celle de la naissance de l'Assemblée Permanente des Chambres de Commerce et d’Industrie.

En 1991, l’APCCI devient l’ACFCI (décret n° 91-739 du 18 juillet 1991) puis "CCI France" en août 2012.

En 1994 une loi précise que les CCI sont des « établissements publics économiques » tout en restant des établissements publics administratifs de l’État.

En 2010 enfin, une importante réforme des CCI est engagée, qui vient renforcer l'échelon régional. Les chambres régionales (CCIR) sont chargées de définir la stratégie applicable, elles collectent le budget et gèrent le personnel de l'ensemble des CCI territoriales.